vendredi 9 novembre 2018

Restons zen, parlons gluten!

Je fais cet article pour aider ceux qui ont des problèmes digestifs, la maladie coeliaque, qui se sentent fatigués, lourds, ballonnés, qui sont allergiques au blé, qui ont une sensibilité au gluten non coeliaque ou qui ont des inflammations chroniques.

Alors comment éviter le gluten et vivre une vie plus agréable ?

Il va s’en dire qu’une alimentation sans gluten, implique des changements majeurs, dans le mode de vie et les habitudes alimentaires des personnes qui doivent suivre un régime strict sans gluten. En tout premier, il faudra faire le tri dans son garde-manger et éliminer les céréales contenant du gluten et ses dérivés, ainsi que les produits transformés qui contiennent du gluten. Bonne chance, il y a du boulot!


A supprimer :

·      Blé, épeautre, kamut, seigle, triticale, orge ainsi que le malt qui est issu de la germination de l’orge et l’avoine régulière
o   Sous forme de farine, d’amidon, de crème, se semoule ou de flocons ou toute autre forme
·      Les aliments cuisinés avec ces céréales
·      Les aliments transformés qui contiennent du gluten sous de nombreuses appellations, Gluténine, Gliadine ou « farine » quand une autre céréale n’est pas précisée derrière.
·      Les aliments qui contiennent du gluten en raison de contamination croisée

Afin que vous en soyez un peu plus conscients de la présence de gluten dans votre alimentation, voici une petite liste à retenir :
·      La plupart des produits de boulangerie (pain, brioches, bagels, croissants)
·      Les pâtisseries (gâteaux, tartes, beignes)
·      Les pâtes alimentaires sous toutes leurs formes (spaghetti, macaroni)
·      Les biscuits (secs, sandwich, Graham)
·      La plupart des céréales à déjeuner (blé filament, All Bran, gruau)
·      La plupart des céréales pour nourrissons
·      La plupart des craquelins (Ritz, biscuits soda)
·      Toutes les bières et tous les panachés
·      Les cafés de céréales, le Postum…
·      Le seitan (aliment végétarien très riche en gluten)
·      Les viandes de viande enfarinés ou panés (chapelure)
·      Les sauces, les soupes et les desserts liés avec de la farine de blé (béchamel, fond de viande ou de volaille, crème pâtissière, crème de légumes)
·      Les aliments enrobés de pâte à frire (oignons, poulet, beignets)

Mais ce n’est pas fini, le gluten se dissimule très souvent dans la plupart des charcuteries, des pâtés de foie et de campagne, des cretons, des saucisses, dans les sauces de toutes sortes (sauce soya, tamari, etc…) et dans la plupart des bases de soupes, dans les soupes en conserve et en sachet, dans le sucre à glacer, la poudre d’ail et autres poudres de même type, dans certains mélanges d’épices moulues et certains assaisonnements, dans certains poivres moulus, etc.

Pour éviter le gluten, la clé réside dans la lecture des étiquettes pour déceler :
·      Les expressions qui indiquent la présence de gluten ; Farine (blé), malt (orge) ou encore « Farine, malt, Contient : blé, orge »
·      Les expressions qui indiquent la présence possible de gluten


A privilégier :
Assez parlé de ce qu’il faut éviter, regardons ensemble ce qui est BON, car une alimentation sans gluten ne veut pas dire sans plaisir! En fait tout ce qu’il y a à faire, est d’avoir une alimentation saine, la plus simple possible. Moins les aliments naturellement sans gluten sont transformés, plus ils sont sécuritaires. De cette façon vous courez moins le risque de consommer sans le savoir, un ingrédient qui contient du gluten.

Plusieurs ingrédients sont naturellement sans gluten, en voici une liste non exhaustive :

·      Le riz
·      Le maïs
·      La pomme de terre
·      Les légumineuses (haricots et pois secs, lentilles, pois chiches, haricots rouges)
·      Les fruits
·      Les légumes
·      La viande
·      La volaille
·      Le poisson
·      Les fruits de mer
·      Les œufs
·      Les noix (du Brésil, noisettes, cajou, macadamia)
·      Les amandes, les pistaches
·      Le lait
·      Les graines (lin, tournesol, courge, sésame)
·      Le tofu
·      La noix de coco

Et tant d’autres… la liste est longue, vous pouvez toujours m’écrire si vous souhaitez l’avoir complète.


À cela s’ajoutent d’autres ingrédients ou aliments :
·      Les fromages (brie, gruyère, cheddar, camembert) (éviter les fromages transformés)
·      Le yaourt nature
·      Le sucre, miel, sirop d’érable…
·      Les huiles végétales (olive, canola, pépins de raisin, sésame, tournesol…)


La majorité des produits sans gluten son fabriqués à partir de farines de riz, de maïs, de pomme de terre, d’amarante, de tapioca, de sarrasin. D’autres farines et fécules plus exotiques sont naturellement sans gluten.  Il faut par contre s’assurer que les aliments naturellement sans gluten n’aient pas été contaminés par un aliment contenant du gluten ou moulus sur une meule contaminée par le gluten, rendant ainsi l’aliment non sécuritaire pour la personne coeliaque.  Il est ainsi préférable de choisir par exemple des farines de sarrasin ou de riz ou d’amarante portant la mention sans gluten.


Ça y est, vous savez désormais tout à propos des cachettes du gluten. J’espère que ça vous aidera à vivre plus sainement.
Au final il y a largement de quoi se faire plaisir, je vous conseille de prendre le temps de cuisiner des aliments simples, qui vous boostent et qui vous font gagner de la vie !

J’en ai pas parlé dans cet article, car ce n’était pas le sujet, mais il va de soit que rien n’est permanent, notre corps nous parle par des dysfonctionnements, on est capables aujourd’hui de déceler ces messages et de réguler le microbiote intestinal et pouvoir manger de tout ou presque. Bien sur dans le but d’éviter un mal de ventre monumental, juste parce qu’on a mangé un aliment contaminé, autrement je préconise une alimentation simple et saine.

Gros HUG sportif, à bientôt !
Votre Coach Personnel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire